CROSSFIT: Suis-je aussi FIT que j'en ai l'air?!

Oui, je suis une compétitrice Fitness qui, affublée de talons hauts transparents et d'un maillot minutieusement assemblé à la main et couvert de brillantes pierres Swarovski, déambule sur une scène en exhibant ses muscles découpés au couteau, MAIS, je suis d'abord et avant-tout une athlète dans l'âme qui aime utiliser l'entraînement comme thérapie. 

Bien que les compétitions Fitness aient leurs bons côtés, je me suis rendue compte, avec les nombreuses séries passées au Cable Cross-Over Machine, que mon entraînement en hypertrophie, visant à augmenter la densité de mes muscles ou bien à créer de nouvelles rondeurs ou encore à brûler du gras, manquait solidement de "UMPH", de challenge et de pleurs (oui, oui).


Je me suis rendue compte que j'avais l'air plus en forme que je ne l'étais vraiment quand ma mère m'a proposé d'aller courir 5 km. J'ai figé: "Euh, bin...euh. Je ne sais pas si je suis capable, je ne m'entraîne pas vraiment pour ça..."
Troublant, non? C'est bien de vouloir transformer l'apparence de son corps, mais le côté fonctionnel, explosif, le côté ATHLÉTIQUE me manque terriblement! J'ai envie de me sentir autant en forme que j'en ai l'air; de sauter, courir, grimper, d'être flexible et agile (lire: je veux être un Ninja, au fond).

J'ai également envie de miser sur mes performances plutôt que sur mon pourcentage de gras. Pas question que je laisse une petite pince me dicter mon humeur de la journée. Célébrons les records au squats avec quelques cuillère de beurre d'amande bien mérité, vous en pensez quoi? Bahaha!

Certains diront que c'est impossible de tout avoir. D'être FIT et d'avoir des abdos...C'est ce que nous verrons!

Juliane Marino m'introduit au Crossfit pour la première fois de ma vie et aujourd'hui les rôles sont inversés; JE me fais botter le derrière, le tout sous la barre des 20 minutes!