4 façons faciles de devenir plus sensible à l'insuline

Afin d'améliorer votre composition corporelle efficacement, un facteur important doit être considéré dans l'équation de la perte de gras. Il s'agit d'une hormone nommée insuline qui sécrétée par le pancréas et qui est responsable d'abaisser le taux de sucre sanguin. En effet, celle-ci est sécrétée lorsqu'il y a présence de glucose dans le sang et agit à titre de répartitrice, que ce soit en acheminant le glucose dans le tissu musculaire ou bien dans les cellules graisseuses.

Cependant, lorsque nos cellules sont résistantes ou bien, autrement dit, insensibles, aveugles à la présence d'insuline dans le sang, -situation qui peut être causée par de nombreux facteurs tels le diabète, la consommation excessive de glucides, la génétique- le pancréas ne cesse d'envoyer de l'insuline dans le système sanguin, ce qui vous place en constant mode ''storage''. Et oui...en mode storage de GRAS.

Afin d'éviter de compromettre l'atteinte de vos objectifs de remise en forme, voici 5 façons toutes simples de remédier à la situation, à petit prix et naturellement:

1. Ajoutez 15 ml de vinaigre de cidre de pomme à vos repas principaux.
D'après une étude publiée dans le Diabete Care, consommer 15 ml de vinaigre de cidre de pomme avant les repas principaux permettrait d'augmenter votre sensibilité à la présence d'insuline. Il suffit de consommer une cuillère à table avant chaque repas. Le vinaigre de cidre de pomme est aussi hautement efficace pour abaisser le taux de glucose sanguin lorsque consommé avant le coucher.


2. Saupoudrez de la cannelle dans vos collations
La cannelle, épice aux multiples vertus, en plus d'être bourrée d'antioxydants, aide à stabiliser votre taux de sucre sanguin. Effectivement, la cannellestimule les récepteurs de l’insuline. En réaction, le corps n'a pas besoin de produire autant d'insuline pour abaisser votre taux de glucose sanguin. Le pancréas est donc soulagé, le métabolisme stimulé et l'inflammation diminuée.


3. Pratiquez la musculation
Pour plusieurs raisons évidentes, la musculation permet d'augmenter votre sensibilité à l'insuline. Lorsque vous pratiquez la musculation, vous créez un besoin urgent d'utilisation d'énergie. Vos muscles utiliseront le glucose contenu dans votre système sanguin comme source principale d'énergie. La musculation vous place également dans une position d'augmentation de votre sensibilité à l'insuline pour une période allant jusqu'à 24 heures suivant l'effort anaérobique. Aussi, le gain de masse musculaire augmente votre demande énergétique globale, ce qui optimise votre capacité à utiliser le glucose sanguin sur une base quotidienne. Commencez avec 3 à 4 séances par semaine pour profiter des effets bénéfiques de l'entraînement sur votre sensibilité à l'insuline à long terme.

4. Cyclez vos glucides
Pour optimiser votre sensibilité à l'insuline, il a été prouvé que le moyen le plus efficace est...de diminuer votre apport quotidien en glucides! Nous vous recommandons donc d'une part de choisir un moment opportun où consommer vos glucides, soit un moment où le corps sera plus enclin à les utiliser comme carburant. Éviter donc de consommer des glucides tout au long de la journée pour éviter les relâches constantes d'insuline; La fenêtre temporelle autour de l'entraînement -et surtout post-entraînement- est le meilleur moment de la journée où consommer des aliments plus élevés en glucides.
Il est aussi possible de pousser le concept un peu plus loin en établissement une rotation des glucides (aussi connu sous le nom de ''carb-cycling'') consommés chaque jour à l'échelle d'une semaine. Par exemple, consommez une quantité minimale de glucides durant 4 jours, puis consommez une quantité modérée de glucides durant 2 jour, et finalement consommez une quantité élevée de glucides pour 1 journée. Il existe différentes combinaison et façon de pratiquer le carb-cycling, relativement à votre métabolisme et vos objectifs.