Tu ne prends pas de journées de repos?



Alors il ne faut pas s’entraîner intensivement 7 jours sur 7 pour absolument voir de bons résultats? On ne doit pas être en mode guerrière toute l’année durant? Ouf que non. Ton corps risque de beaucoup mieux répondre si tu lui laisses le temps de récupérer, de se balancer. L’entraînement, malgré ses incomptables bienfaits demeure une forme de stress physique pour le corps.


« Mais, je suis VRAIMENT motivée et je VEUX des résultats! J’ai peur de ralentir et de cesser de progresser. »


Je SAIS. Crois-moi, me forcer à prendre une journée de repos est probablement la chose la plus difficile qu’il me soit donné de faire. C’est mentalement challengeant et très abstrait de se dire qu’en diminuant la cadence, notre corps répondra mieux…par la suite. Reste que, c’est la façon dont ça fonctionne. On ne peut pas taper sur notre système nerveux et demander un effort maximal à notre corps en espérant que celui-ci se transforme en Terminator indestructible.

 Ce qui risque d’arriver plutôt, c’est que ton corps te mettra au repos forcé si tu ne lui laisses pas la chance de se reposer. Les blessures surviennent généralement plus facilement chez les personnes dont le corps est éreinté et les infections chez les gens au système immunitaire affaibli.

Chaque fois que tu « brises » ton tissu musculaire via l’entraînement, que tu infliges de micro-blessures à tes muscles (ce qui, soi-disant passant, est l’effet désiré : briser pour bâtir), tu mets ton corps dans un état de « choc ». La preuve? Les courbatures musculaires sont un résultat du processus de guérison que ton corps tente d’entamer. Comment le corps peut donc « guérir » suite à un vigoureux entraînement?

Les muscles sont bâtis quand tu relaxes sur le divan, pas quand tu es au gym. Il s’agit de comprendre ce principe de base :

·         Quand tu « brises » tes fibres musculaires, ou bien quand ton tissu musculaire est sollicité, on parle de catabolisme.

·         Quand tu récupères, via le repos/sommeil, la nutrition et la réduction du stress physiologique, on parle d’anabolisme.

C’est dans cette deuxième phase que tu bâtiras du muscle. Cette deuxième phase est rendue possible lorsque :

A)      Tu manges suffisamment de calories provenant d’aliments riches en nutriements. En autres, assures-toi de consommer assez de protéines (entre 1 et 1,2 gr de protéine/ lbs de ton poids corporel chez les femmes). N’oublie pas que l’hydration joue un ÉNORME rôle dans ta récupération également. Des fibres musculaires hydratées sont plus fortes et récupèrent mieux.

B)      Lorsque tu accordes suffisamment de temps  de récupération à ton corps. Je recommande au minimum une journée de repos par semaine et deux jours de repos si ton but est de bâtir de la masse musculaire. Oui, le repos est THAT IMPORTANT.

 

Par journée de repos on entends quoi?

Pour celles qui s’entraînent depuis peu ou bien celles qui veulent bâtir davantage de muscle, je recommande de ne tout simplement rien faire. Ceci ne veut pas nécessairement dire de faire la patate de sofa (quoique, avec l’arrivée de l’Automne, c’est tentant). On peut aller prendre une marche avec le chien, aller faire une randonnée en forêt ou bien du yoga, l’important est d’éviter de stresser le corps avec un entraînement vigoureux.

Pour celles en perte de gras, les journées de repos peuvent être une occasion d’incorporer une séance de cardio à moyenne-faible intensité pour générer une dépense calorique supplémentaire sans s’acharner sur le système nerveux.

Les journées de repos sont aussi l’occasion de se détendre l’esprit, et ça, c’est primordial dans ta réussite à long terme. Déjà, être une femme nous prédispose hormonalement-parlant à virer un peu sur le top  pour un oui ou un non (soyons franches ici!) et à obséder avec notre alimentation et notre entraînement toute la semaine durant. On casse les oreilles à notre copain ou à nos amis sur notre dernière performance au squat et montre nos sweaty selfies au monde entier sur Instagram! Ça, je trouve ça carrément génial! Mais, ça peut devenir stressant pour ton esprit de toujours penser à ton prochain entraînement et parfois, un peu de down time avec ta famille ou tes amis ne fait aucun tort, au contraire! Les journées de repos sont une excellente façon de décrocher et de passer du temps avec ton entourage.

Crois-moi, tes journées de repos, c’est çà prendre autant au sérieux que tes journées d’entraînement! Bon weekend!