Mythe Fitness: Combien de calories faut-il dépenser pour brûler une pointe de gâteau?

Un des PIRES mythes fitness  qui soit est qu'il serait possible de "brûler" les calories contenu dans les aliments sucrés et gras qu'on a -oups!- mangé samedi dernier en faisant plus d'exercice physique.

Ce mythe est souvent formulé ainsi:
"J'ai mangé une pointe de gâteau qui contenait 365 calories. Donc...si je cours jusqu'à ce que j'aie dépensé 365 calories, eh bien, c'est comme si je ne l'avais jamais mangé, non?!"

 

Non. C'est décevant, je sais, mais ce n'est pas comme ça que le corps fonctionne.

Fini les additions et les soustractions. Une calories consommées n'est pas éliminée lorsque qu'elle est dépensée en entraînement pour une raison SURPRENANTE. Voyons POURQUOI; ça va changer ta vie, crois-moi!

Pas juste une question de calories

Les aliments que tu consommes ne sont pas uniquement des calories qui "lévitent" dans ton corps en attendant d'être brûlées. Dès qu'elles sont ingérées, ces calories auront un but bien précis selon leur origines (on arrive au coeur du punch du blogue). Certains types d'aliments inciteront le corps à utiliser les calories comme source d'énergie, , à les entreposer (not good!) ou bien à les convertir en un autre type de carburant tel le glycogen musculaire qui est l'énergie emmagasinée dans les muscles. Ceci est principalement du aux réactions hormonales que ces aliments déclencheront dans ton corps. 

Grosso modo, les aliments riches en sucres et en gras, soit la malbouffe telle qu'on la connait, seront assimilés beaucoup plus facilement en tissu graisseux que les aliments sains. En effet, les muffins, les pâtisseries et les sandwichs gourmets favoriseront l'élévation d'une hormone appelée insuline. L'insuline a comme rôle principal (le punch est juste ici!)...roulements de tambour: TA-DAH! L'insuline a comme rôle d'emmagasiner les calories consommées soit dans le tissu graisseux ou bien dans le tissu musculaire. 

Le hic? Ces aliments qu'on souhaite "brûler" à coup de grandes enjambées sur le tapis
roulant, eh bien, elles sont chimiquement composées d'éléments faciles à emmagasiner sans effort supplémentaires pour le corps. C'est malheureusement vrai: les glucides simples et le sucre, qui se retrouve dans tous les repas, gâteries et desserts copieux n'ont pas besoin d'être transformés par le corps pour être storer dans le tissu graisseux. C'est une source de réserves d'énergie (lire: gras) de CHOIX pour notre corps, qui ADORE paresser et s'économiser du travail supplémentaire.

 

Don concrètement, ce qui arrivera lorsque tu tenteras de "brûler" les calories contenues dans ce muffin aux bleuets de trop, c'est que celui-ci aura probablement déclencher une élévation de ton niveau d'insuline et qu'il sera condamné à être storer en graisses. Fini les maths! Plutôt mise sur la flexibilité et sur le long terme avec ton alimentation et assure toi de manger suffisamment des bons types d'aliments pour éviter les fringales et excès!