Les filles, voici ce que les hommes pensent VRAIMENT de nos corps

Je sais qu'on veut toutes dire qu'on le fait pour nous. Mais, des fois, ce n'est juste pas vrai. 

Des fois, on a envie de changer pour se faire remarquer pour la première fois ou pour réussir à se faire remarquer à nouveau. Ça peut être aussi par crainte de perdre ce qu'on a ou par peur de se fermer des portes.

jj-ying-215319.jpg

On se soucient trop de ce que les hommes vont penser de notre corps. En fait, c'est plutôt qu'on pense qu'on sait ce que les hommes veulent et on est esclave de cette image très précise et fictive de ce qui "plaît" chez le sexe opposé. Et on le fait parce qu'on pense que les hommes regarderont notre corps comme nous on se regarde : à la recherche méticuleuse de nouvelles imperfections à souligner et à la conquête de cellulite, de plis de peau étrange, de graisse, de vergetures à éradiquer.

Je suis coupable moi aussi. Avant de tomber sur mon homme, j'ai plus ou moins bien choisi mes fréquentations. Je me souviens en particulier d'une relation où je me faisais ouvertement dire que je n'étais pas de la bonne forme, que je n'avais ni les bonnes fesses, ni la bonne poitrine, ni le bon poids. Je n'avais pas le "bon" style de corps, de visage, d'apparence pour monsieur et au lieu de décamper, je me suis plutôt dit que je me devais de corriger ces vilaines choses qui faisais de moi...moi ! Du moins, j'ai pensé que c'était LA solution pour un bref moment avant de réaliser que j'étais en train de me faire piétiner et de laisser une autre personne m'imposer SA définition de la beauté. À prime à bord, pour quelle raison il était là, lui, sauf pour l'opportunité de me mettre en pièces émotionnellement? 

"Je dois perdre du poids, parce que mon chum aime les filles en bas de 115 lbs" C'est la chose la plus triste que je n'ai jamais entendu. Et honnêtement, quand la cliente qui se tenait face à moi dans mon bureau à l'époque m'a lancé ça, je ne savais même pas comment je pouvais l'aider. Peu importe ce que je pourrais lui dire (si je savais même pas où commencer), mes paroles, aussi chargées de gros-bon-sens soient-elles, n'aurait aucun poids dans la balance comparativement aux mots cruels de son "partenaire de vie". Dans sa tête à elle, elle devait "mériter" l'amour de son copain à coups de livres perdues. Et elle ne valait rien tant qu'elle ne rencontrait pas les critères (très explicites et précis) de l'homme qu'elle considérait comme sa tendre moitié. 

En bon français : ça, c'est plutôt fucked up, merci. 

En vérité, les hommes ne pensent pas comme les femmes. Du moins, quand il est question de ton corps, ils ne voient pas ce que toi tu vois. Les vergetures, la cellulite, les plis de peau, les poignées d'amour n'ont pas vraiment d'importance une fois que vous êtes nue devant monsieur. Ils vont être emballés par votre corps, voudront le célébrer et n'auront (à moins qu'ils soient carrément cons) pas la tête à penser à vos mille-et-unes imperfections. Ce qu'ils remarqueront, PAR CONTRE, c'est notre manque de confiance, notre insécurité et notre crainte de nous dévoiler pleinement. 

Les hommes qui aiment les femmes, AIMENT LES FEMMES. Certes, tous les types de corps ne sont pas la tasse de thé de tous les hommes, mais je te CONFIRME que tu n'as aucune raison d'avoir honte de ton corps de femme parce qu'il est désirable, attirant et qu'il est déjà smoking-hot . 

Barbelle -xo.png