Les pires excuses utilisées dans le temps de fêtes

Le pire quand on se créer des excuses, c'est qu'on le fait souvent de façon totalement consciente. On joue à l'autruche avec soi-même. On essaie de se convaincre qu'on n'est juste "pas capable" et on accepte de vivre avec la plus médiocre version de soi-même plutôt que notre meilleure nous. 

Et s'il y a quelque chose que je peux voir bouger à des kilomètres à la ronde, ce sont bien les excuses. J'ai travaillé intimement avec plus de 600 femmes dans les dernières années. Je SAIS reconnaître quelqu'un qui me sert un plateau d'excuses. Et je ne le tolère juste pas. 

Je vais toujours respecter, guider, encourager et prendre sous mon aile une personne qui, peu importe son niveau ou sa capacité, VEUT travailler pour elle-même. Mais, il m'est juste impossible de vouloir aider quelqu'un qui ne veut PAS s'aider. 

Dip.jpg

Pourquoi on se créer des excuses, au fond? 

Le temps des fêtes est probablement le plus favorable à la création d'excuses en tous genres. L'une des principales raisons pour lesquelles tu te créerais des excuses le mois de décembre venu,  c'est surtout parce que tu croirais (à tort) que si tu n'es pas "parfaite" de A à Z, ça ne vaut juste pas le coup de manger sainement ou bien de bouger.  À la base, si tu entames la saison festive avec ce genre de mentalité, tu es assurée d'échouer lamentablement. C'est cru, mais c'est vrai ; l'adoption de la mentalité "tout ou rien" est la meilleure façon de courir à ta perte. Il va te falloir une meilleure stratégie. Plus réaliste et plus positive. Si tu veux, on peut en parler ensemble ici. 

En attendant, voici les 5 pires excuses dont je ne veux PAS que tu te serves cette année. Je pense que si MOI j'ai à coeur ton succès, il est impératif qu'il soit important pour TOI aussi. Arrête de te mettre des bâtons dans les roues. 

Excuse #1 "Je n'ai pas le temps ; je suis dépassée par les soupers, le magasinage, les échéances au travail"

Je comprends, c'est essoufflant. Ça l'est pour tout le monde. Est-ce que c'est une raison pour se laisser passer dessus par le Bulldozer qu'est le temps des fêtes et se retrouver, de l'autre côté, en janvier 2018, désappointée et découragée? Je pense qu'une remise en question au préalable s'impose. Peut-être que tu ne pourras pas t'entraîner 6 fois par semaine. C'est fort possiblement impossible. Est-ce que tu peux réduire à trois fois par semaine et miser sur des entraînement plus courts, intensifs que tu pourrais même faire à la maison et réussir à rester active? Définitivement. Au lieu de crier défaite, réalises qu'il y a tout un monde de possibilités.

Pour ce qui est de la nutrition, je te conseille d'employer la même stratégie. Peut-être que la préparation de repas est difficile à glisser dans ton horaire, alors tu te retrouves toujours à manger à l'extérieur ou sur le pouce? Prend ces sous-là et investit-les dans un service de traiteur santé pour deux semaines ; ça ne t'engage à rien et c'est de l'argent que tu dépenserais DE TOUTE FAÇON. Ça peut sembler dispendieux à première vue, mais je te garantis que si tu te mettais à calculer l'argent que tu dépenses en sorties et en restaurants, tu réaliserais que tu as tout à gagner à changer ton comportement. 

Excuse #2 "Le shopping des fêtes est vraiment dispendieux!" 
 

Il peut l'être oui. Personnellement, je trouve que les fêtes familiales sont devenues beaucoup trop commerciales et ce n'est pas une coutume dans ma famille de dépenser des centaines de dollars sur des cadeaux et babioles. Plutôt, on va faire du ski tous ensemble le jour de Noël. Et d'ailleurs ce que je te propose va un peu dans le même sens. 
Depuis quand est-ce que ça coûte quoi que ce soit de bouger? La marche, la course, ça toujours été gratuit? Faire un circuit de HIIT à la maison ne coûte rien, aux dernières nouvelles? Si tu as déjà un abonnement au gym, j'espère que tu le rentabiliseras, sinon ton excuse tient encore moins la route. 

Tu vois, bouger, c'est gratuit. Ton corps est fait pour bouger. C'est ce que les humains font. 

Excuse #3 "De toute façon, je sais que je vais prendre du poids dans le temps de fêtes. Ça ne vaut pas la peine que je m'entraîne."

Bien c'est là que tu te trompes ; non seulement l'entraînement va t'aider à métaboliser les glucides que tu manges (pour savoir exactement comment ça se passe, ce beau processus-là, lis ça) mais va te donner une raison de rester constante. C'est facile de jeter l'éponge, c'est vraiment facile...Mais, pense deux petites secondes à quel point ce sera DIFFICILE de te remettre dans le bain en janvier. Tu penses que parce que ce sera le début d'une nouvelle année, tu te retrouveras soudainement submergée d'une motivation hors du commun? Non. Si tu as jeté l'éponge, je peux te garantir que les sentiment de culpabilité et de découragement devant ce qui va te sembler une MONTAGNE à gravir seront bien présents par contre. 
Si tu te MAINTIENS durant les fêtes, par contre, l'histoire sera complètement différente : tu PEUX manger de la bûche et de la tourtière. Tu PEUX boire du vin. Tu PEUX prendre 4 journées de repos d'entraînement de suite. Mais assure-toi que le restant du temps, tu fais de ton mieux pour ne pas t'autosaboter. Tout est possible en modération, c'est les abus qui sont dangeureux pour ton corps et pour ton esprit. Les petits gestes au quotidien feront toute la différence. C'est dans la constance que tu vas trouver le succès. 

Excuse #4 "Je ne serai pas à la maison ; je vais voyager/passer beaucoup de temps sur la route et en visite."


Pour faire simple, lis ce récent blogue que j'ai écris pour te donner les meilleures façons de garder le cap sur la route. 

Excuse #5 "En vacances, je perds ma routine et je suis déroutée." 

Je veux juste te rappeler que tu es 100% en contrôle de TA routine alors. Ton emploi du temps perds de sa structure parce que tu es en vacances? Génial, tu vas pouvoir relaxer. Au lieu de courir après ton temps pour t'entraîner, tu auras l'embarras du choix pour TE choisir un moment où c'est facile pour toi de te glisser dans tes chaussures de sport. Je te suggère d'en "finir" le plus tôt possible. Pourquoi ne pas débuter tes journées de congé avec un entraînement? De cette façon, c'est fait, tu te sens productive et le restant de ta journée sera consacrée à faire des activités que tu ne te laisse pas le droit de faire en temps normal.