Voilà pourquoi je déteste le mot DIÈTE

Pourquoi je déteste le mot DIÈTE?

Je déteste le mot diète probablement plus que n’importe quel autre mot. Il sonne sinistre et déprimant. Juste à l’entendre, on a une moue de décrépitude qui se dessine sur nos visages. 

DIÈTE, DIÈTE, DIÈTE. 

 

Rien de mieux pour nous faire sentir moins que rien. Rien de mieux pour nous donner l’impression qu’on ne mérite que de faire souffrir notre corps. Rien de plus efficace pour nous briser un peu, à petit feu. 

Le problème ultime avec le mot diète, c’est qu’il rime dangereusement avec restrictions. Le mot diète est trop utilisé et surtout utilisé dans un mauvais contexte la plupart du temps. 

La plupart des gens qui veulent perdre du gras, prendre du muscle ou tout simplement devenir plus forts, plus performants, plus en santé, bref devenir une meilleure version d’eux-même pensent qu’ils ont besoin d’une diète.

C’EST FAUX!

Les gens qui utilisent des DIÈTES pures et dures sont des gens qui sont soient des sportifs sérieux ou bien des gens qui ont un objectif précis ultime qui ne sera PAS permanent. Par exemple, une boxeuse fera une DIÈTE pour descendre son poids dans une catégorie visée à une date visée. Ce n'est pas important qu’elle soit en top santé ou bien affamée 95% du temps. Ce n’est pas important qu’elle pèse 10 lbs de plus le lendemain. Ce qui compte, c’est qu’elle fasse son poids à temps.

Une diète, ça TOUJOURS une date de début et une date de fin. Une diète, ça ne produit pas de résultats qui durent, parce que c’est juste trop extrême pour être maintenu. 

Et c’est triste, parce que c’est tellement plus facile de vendre une diète aux gens aspirants à changer leur apparence et leur santé que de leur enseigner quoi et quand manger. Ça, c’est toi. La fille qui a une vie REMPLIE. La fille qui n'est pas JUSTE une athlète. La fille qui est aussi une conjointe, une élève, une employée ou une patronne peut-être. Toi la fille qui est une maman, mais aussi une amoureuse. Toi qui aime profiter de la vie, partir en vacances et aussi te rassembler entre amies. 

Tu n’es pas une boxeuse professionnelle. Tu n’es pas une nageuse olympique, une star de fitness ou bien une danseuse de ballet. Et crois-moi, je ne suis rien de tout ça non plus! Ce n'est PAS une insulte à ta personne, au contraire; c’est juste que tu DEVRAIS avoir un plan de match nutritionnel qui convient à TA réalité; quelque chose que tu peux suivre de façon réaliste. Pas une DIÈTE qui va juste te décourager. 

C’est fou à quel point le corps humain est brillant. Restreint tes calories à l’extrême et vois ta tête te torturer avec des envies incroyables d’aliments gras et sucrés. Tu l’as probablement déjà vécu; c’est comme des fringales de SPM, mais puissance DIX. 

Pousse la donne un peu. Continue de suivre une «diète » et regarde ta faim augmenter de façon quasi insatiable. Par la même occasion, tu te trouveras fatiguée, affaiblie et peut-être même facilement déconcentrée. Dis bonjour à la diminution de la leptine (l’hormone favorisant la perte de gras et un métabolisme sain) et à la hausse de la ghréline (l’hormone augmentant ta faim et ralentissant ton métabolisme). 

C’est ton corps qui se défend, c’est tout. Ce n’est pas SAIN de suivre une diète et ton corps le sais mieux que toi. 

Alors le fameux mot diète et tout ce qui vient avec, remplaçons-le! Éliminons la culpabilité, le sentiment de se sentir moins que rien, l’obligation de devoir se punir. Éliminons le négatif. 

Le mot DIÈTE, je veux le bannir. Et les diètes aussi d’ailleurs. Elles font plus de tort que de bien, crois-moi! J’en suis l’exemple parfait. La dernière chose que je voudrais, c’est de renforcer la notion selon laquelle suivre une diète fonctionne, parce que c’est faux. Peut-être que tu auras des résultats instantanés en mangeant 1100 calories par jour, mais je peux te garantir que ton corps ne les maintiendra pas indéfiniment. Le stress qui vient avec le fait de s’engager à suivre une diète a un ÉNORME impact sur tes résultats. Trop longtemps j’ai été incapable de perdre un once de gras en suivant une « diète ». Juste parce que cette restriction calorique était stressant pour mon corps. Mon corps croyait qu’il vivait une famine et que sa vie était en danger; le corps ne rationalie pas comme l’esprit, il est primitif, lui.

C’est tellement plus profitable de te donner une feuille avec 6 repas pré-établi et restrictif en te souhaitant bonne chance que de t’enseigner ce que c’est q’une bonne source de protéine, quelle est la différence entre un glucide complexe et un glucide simple, mais moi, ce n’est pas ce que je veux faire. Je veux avoir la conscience tranquille et savoir que tu as COMPRIS que de nourrir ton corps est MIEUX que de suivre une diète. 

Montre-moi que tu as compris en mettant un coeur mauve dans les commentaires. Ce sera notre petit code à nous!