Non, je n'ai pas besoin de faire une compétition "fitness"

justyn-warner-532057.jpg

Si comme moi, tu es une fille qui ADORE s’entraîner, et qui passe la plupart de ses temps libres à la salle d’entraînement, tu t’es probablement déjà fait poser une question du genre : Toi là, tu t’entraînes pour quoi ? Comme s’il devait avoir une simple et unique raison pour laquelle on s’entraîne, un but hyper précis qui fait en sorte qu’on se retrouve ici 5 à 6 jours par semaine. Oui, j’ai des objectifs, des buts que je veux atteindre, mais je ne sens pas que les gens qui me posent cette question veulent avoir une réponse du genre : Je m’entraîne fort car c’est ma passion et j’aspire à être meilleure de jours en jours. Généralement, on s’attend à ce que je réponde que je suis en préparation pour une compétition de fitness et que je mets tous ces efforts-là au gym dans ce seul et unique but. Alors quand ta réponse déroge un peu de ce que les gens veulent entendre, les commentaires du genre : pourquoi tu ne fais pas de compétition? Tu es au gym à tous les jours, tu serais bonne là-dedans! Et que ce soit des gens de ta famille éloignée, ou encore un simple étranger dans le centre de conditionnement physique ou tu t’entraînes, on se permet de passer ce genre de jugements sur tes objectifs.

Comme si LA bonne réponse était de faire une éventuelle compétition de fitness. 

J’admire énormément les gens qui font de la compétition, en fait. Mais les questions qu’on m’a posé à travers les années du pourquoi je m’entraîne, m’ont fait remettre en question énormément de choses durant mon parcours. 

Jusqu’à tout récemment, je voulais une bonne fois pour toute m’impliquer dans un processus de compétition. Mes raisons étaient assez simples; je voulais le faire pour l’accomplissement personnel que cela allait me procurer et également pour le développement et l’apprentissage que j’allais retenir de cette expérience. Sans vouloir me l’avouer, je crois que je voulais également enfin pouvoir dire que moi aussi, j’avais fait une compétition. Dire que l’idée ne m’a pas traversé l’esprit après toutes ces années d’entraînement serait de vous mentir. Par contre, le processus qu’implique une compétition n’est pas si simple… Et ce l’était encore moins étant donné mes antécédents. 

Mon apparence physique m’a toujours concerné, et ce probablement pas pour les bonnes raisons. Faire quelque chose d’extrême comme une compétition de fitness ne va pas du tout régler les problèmes que j’avais par rapport à mon apparence physique. 

Depuis l’âge de 17 ans, ça toujours été régimes après régimes pour moi. Et sans vouloir offenser personne, je devais à peine peser 105lbs à cette époque. J’ai tout essayé; le régime sans glucides, celui sans gras, celui en teneur élevé en protéines, la diète de style kéto, et j’en passe!

Inutile de vous mentionner que tout cela a mené à de très graves troubles alimentaires dont je vis encore avec les séquelles aujourd’hui. Sans trop rentrer dans les détails, je peux vous garantir que ma vision par rapport à la fitness a énormément changé suite à cela.

Alors si me réaliser dans le monde du fitness en 2018 est de faire une compétition, eh bien, je ne suis certainement pas prête à sacrifier ma santé pour ce faire! Par contre, je sais très bien aujourd’hui que l’on peut se réaliser sans nécessairement avoir tous les regards pointés sur soi… 

La vérité c’est que peu importe ce que les gens disent, peu importe le chiffre sur la balance, celui dans ton compte de banque, celui dans ton relevé de notes à l’école, ou même celui qui est inscrit dans ton pantalon, ce chiffre ne définira jamais la personne que tu es!

Alors si tu es cette fille qui s’entraîne vraiment beaucoup (trop selon certaines personnes qui ne savent clairement pas garder leurs opinions pour elles-mêmes) et qui ne veut pas faire de compétition, et surtout pas au détriment de ta santé, continue ton chemin et ignore les regards que l’on va poser sur tes choix! La détermination et la persévérance que tu as acquise, personne ne peut te l’enlever. Surtout pas les gens qui jugent tes décisions.

Si tu es cette fille qui se sent sous la pression des réseaux sociaux, et qui a l’impression de n’être jamais assez parfaite; ne te laisse pas charmer par ce que les autres choisissent de te montrer. Toi aussi tu es magnifique, toi aussi tu es accomplie à ta propre manière. 

Et si tu es cette fille qui se défini beaucoup par son apparence physique, laisse-moi te donner un petit conseil : apprend à t’aimer! Ce n’est pas la chose la plus facile à faire, mais ça en vaux tellement la peine. Les gens auront toujours quelque chose à dire, laisse-les parler et continue d’avancer et de te réaliser. 


IMG_9703.jpg
IMG_9702.jpg

Texte par : Juliane Marino
 


Barbelle -xo.png