Le palmarès des PIRES "diètes"

Tout d'abord, il faut savoir qu'une diète vise à transformer ses habitudes alimentaires drastiquement et ce, pour une durée limitée ; tu ne devrais pas passer ta vie à suivre une diète. 

Il existe plusieurs "diètes" qui semblent prometteuses sur le marché du conditionnement physique et les femmes sont malheureusement souvent visées par différentes tendances plus aberrantes les unes que les autres dans ce département. Qu'est-ce qui fonctionne vraiment, au fait?

C'est relatif à chacune ! Voici le palmarès des pires diètes, du moins :

alexander-mils-instagram-com-alexandermils-365917.jpg

La "Juicing-Diet"

Propulsées par les insta-beautés et les vedettes, les diètes strictement à base de jus, aussi communément appelées "Juicing" ou encore "Detox Diet" misent sur l'absence d'aliments solides et la consommation de plusieurs boissons journalières à bases de jus de fruits et de légumes. Tout ce qui est permis doit être végétal et liquidifié. Cette diète promet évidemment à celles qui l'adoptent une perte de poids drastique et un effet désintoxiquant de l'organisme. Les gurus du Juicing te suggérerons de tenir le coup durant quelques jours, voir quelques semaines. L'absence de nutriments importants comme les protéines, les lipides et les glucides complexes dans ce type d'alimentation est préoccupant. 

Nul besoin de te dire qu'en plus d'être dangereuse et extrêmement privative, cette diète est absurde. Disons que tu reviens d'une semaine de débauche alimentaire et que tu as envie de prendre les choses en main. Certes, une fois que tu te résoudras à uniquement consommer des liquides, tu perdras du poids. Ce poids superflu, soit les premières livres qui s'envolent en un rien de temps, n'est rien d'autre que de la rétention d'eau et de l'inflammation, pas du gras. Pour réussir à te débarrasser des graisses, tu devras être plus patiente, mais surtout adopter des habitudes alimentaires saines que tu pourras maintenir plus longtemps qu'une poignée de journées. Te vois-tu boire du jus durant 5 ans? Exact, moi non plus.

La diète Kéto sans raison valable

Ne me prend pas au pied de la lettre : la diète Kéto peut être bénéficiaire à certaines personnes. Les épileptiques et les gens souffrant d'obésité sévère peuvent l'utiliser pour améliorer leurs symptômes et leur santé. La diète Kéto mise sur un apport en lipides composant jusqu'à 70% de son alimentation alors que les protéines sont consommées en faible quantité et que les glucides sont quasi-inexistants.

Cependant, pour la VASTE MAJORITÉ d'entre nous, elle ne colle tout simplement pas. La diète Kéto n'est PAS plus efficace que n'importe quelle autre façon de t'alimenter. En fait, il n'existe PAS de "meilleure" diète : uniquement le bon type d'alimentation pour toi. Même si la diète Kéto a le potentiel de te faire perdre du poids, pour le commun des mortels, elle est extrêmement difficile à suivre et surtout, très restrictive. Pour te donner deux exemples : 

  • La diète Kéto étant axée sur la consommation de lipides fait en sorte que tu mangeras potentiellement beaucoup moins et que tu auras nettement plus faim : un gramme de lipides équivaut à 9 calories (alors que pour la même quantité de protéine et de glucides, on parle de 4 calories). Ceci signifie que pour atteindre ton apport calorique journalier, tu devras manger de moins grandes quantités d'aliments. Par exemple, si tu manges 2000 calories par jour, tu consommeras 155 gr de lipides, pour 1400 calories. Tu aurais besoin de deux poignées de noix, 3 oeufs, un demi avocat, 2 cuillères à soupe d'huile d'olive, deux carrés de chocolat noir et de 50 gr de graines de chia pour atteindre ces chiffres. À mes yeux, ça ne représente pas des aliments qui rempliront mon estomac très longtemps versus leur apport calorique très haut.  
     
  • La diète Kéto demande un niveau de discipline hors du commun parce que pour qu'elle soit "efficace", ton corps doit se trouver en cétose. C'est à dire qu'il fabrique de l'énergie uniquement avec les lipides consommés plutôt que d'utiliser les glucides. L'atteinte de la cétose est, selon les études, possible après quelques semaines et ne doit pas être rompue avec la consommation de glucides entre temps. Ça devient donc extrêmement strict et selon nous, si c'est difficile de s'engager envers ses habitudes alimentaires, c'est impossible de réussir. Il vaut nettement mieux viser une stratégie viable et réaliste qui nous gardera accrocher à nos bonnes habitudes plutôt que de ne nous décourager si on n'atteint pas le seuil de la perfection.

Les diètes sans glucides

Un peu à l'instar de la diète Kéto, les diètes sans glucides excluent totalement un groupe de macro nutriments. Cependant, une répartition des calories orientées vers une grande proportion de protéines et une quantité modérée de lipides. 

La diète dans glucides est néfaste, selon moi, parce qu'elle induit chez ses adeptes une crainte non-fondée des glucides. Tout comme on a banni sans fondements les graisses dans les années 80, on démonise maintenant les glucides sans aucune raison valable. Ce n'est qu'une autre "tendance" et avant d'y adhérer automatiquement, tu devrais te renseigner sur les glucides et leur rôle dans l'organisme. Vitaux pour le fonctionnement optimal du corps et essentiel pour la les performances et la récupération chez les athlètes, les glucides complexes et sains ne devraient tout simplement pas recevoir cette mauvaise presse! 

Les chances sont que si tu coupes entièrement tes glucides dans ton alimentation, la prochaine chose dont tu vas te rendre compte, c'est que...tu n'as de yeux que pour des aliments riches en glucides et en sucre. C'est souvent ainsi que des comportements nocifs s'installent ; tu prives ton corps d'un macro-nutriment dont il a besoin, et il rétorque en te dirigeant vers des aliments riches en ce dernier. On se restreint à l'extrême, puis on se gave, couronnant le tout avec une bonne dose de culpabilité. Tu as DAVANTAGE de chances de réussir à atteindre tes objectifs si tu le fais avec une stratégie que tu peux faire perdurer dans le temps. Ne coupe pas un groupe complet d'aliments; ce n'est pas une méthode éprouvée.

Les diètes de type "fitness"

Ce que les diètes de type "fitness" ont de particulier, c'est qu'elles limitent tes repas journaliers à environ une douzaine d'aliments. Ayant (malheureusement) adhérer trop longtemps aux diètes de type "fitness", je peux même te les nommer par coeur : le blanc d'oeuf, le gruau, les amandes, le poulet blanc, le riz brun, les légumes verts, les fruits des champs, la patate douce, le poisson blanc, les galettes de riz, le fromage cottage et l'huile de coco sont considérés comme de "bons aliments" et tout le reste est absolument mauvais.  Diversité est un mot qui n'existe pas dans le monde du fitness. Misérable est un état constant. 


Malheureusement, beaucoup trop de femmes, attirées par les shapes de fitness-models sont tentées de suivre une diète de ce genre. Je peux te garantir, par expérience, qu'elles sont le début de la fin. Non seulement, à long terme, elles te dirigeront tout droit vers les intolérances alimentaire (been there, done that), mais elles t'apprendront à développer une relation malsaine avec la nourriture en compartimentant sans raison les aliments en deux catégories intransigeantes : bons ou mauvais. 


Au final, rester loin des "diètes" est le plus beau cadeau que tu peux te faire à toi, ainsi qu'à ton corps. Les gens cherchent constamment LA formule miracle, et la réalité, c'est que tu ne peux pas mettre une date d'expiration sur tes objectifs. Tu ne suis pas une diète durant 12 semaines pour ensuite arrêter. Plutôt, tu implémentes des changements sains SIGNIFICATIFS et PROGRESSIFS que tu pourras garder toute une vie durant. 

Barbelle -xo.png