Les protéines : 6 raisons d'en consommer si tu es une femme

trust-tru-katsande-592910-unsplash.jpg

Tout d’abord, qu’est-ce qu’une protéine? 

Partons de la base : Pour fonctionner, le corps humain a besoin d’apports en nutriments. On classe les nutriments en deux grandes familles, soit, les macronutriments et les micronutriments. Tout comme les glucides et les lipides, les protéines font partie de la catégorie des macronutriments. Elles sont composées d’une structure d’acides aminés essentiels au bon fonctionnement de ton organisme. Tu peux les puiser principalement dans les viandes, les produits laitiers, les œufs, les poissons, les crustacés, les poudres de protéines, le tempeh, les noix, les graines et les légumineuses.

À elles seules, les protéines constituent la matière première de plusieurs éléments de ton corps tels que :

  • Les muscles squelettiques (la plus importante concentration de protéines dans tout ton corps se trouve dans tes muscles);
  • Le muscle du cœur;
  • La peau (sans l’action des protéines, il devient difficile de regénérer les tissus de ton corps, et ils sont en constant changement! Par exemple : ta peau est complètement renouvelée tous les 30 jours, et tes muscles le sont tous les 6mois!);
  • Les cheveux et les ongles;
  • Les tissus conjonctifs;
  • De nombreuses hormones;
  • Certains neurotransmetteurs;
  • Le système immunitaire;
  • Les enzymes;
  • Des éléments de ton sang;
  • Les antioxydants;
  • Etc.

Wow! Comme tu peux le constater les protéines sont absolument essentielles à la bonne marche du corps humain! En fait, ton corps est majoritairement composé de protéines et d’eau. Et ça ne s’arrête pas là! En plus de servir de matériel de construction pour tous les éléments ci-haut mentionnés, les protéines puisées dans ton alimentation apportent toute une série de bénéfices non négligeables sur ta santé, ton apparence et ta performance physique! En voici quelques-uns :

  1. Le simple fait d’ajouter des protéines à ton repas diminue l’importance du stockage sous forme de graisse dû à ce dernier! Magie? Pas tout à fait! Il a été démontré que l’absorption de protéines peut augmenter le relâchement de glucagon dans l’organisme (le glucagon étant l’hormone antagoniste à l’insuline qui, elle, s’avère être l’hormone de stockage). Ce qui est intéressant avec le glucagon c’est qu’il favorise l’utilisation des acides gras et en diminue le stockage, tout en diminuant la production des enzymes nécessaires à l’augmentation des réserves de graisse! On aime ça!
  2. Du même coup, ta glycémie étant mieux contrôlée en présence de protéines, tu peux dire adieu aux fringales et aux rages de sucre! En effet, ces dernières sont souvent causées par une glycémie instable alternant littéralement entre des phases de « peak » et de descentes en chute libre. Autrement dit, stabilise ta glycémie et le pot de crème glacée cessera de te faire de l’œil!
  3. Les protéines demandent plus d’énergie à ton corps que les autres macronutriments pour être digérées et absorbées. En clair, par le simple fait d’ingérer des protéines, tu augmentes ta dépense calorique. Easy!
  4. Une alimentation hautement protéinée favorise le développement musculaire, et qui dit plus de muscle, dit plus d’énergie brûlée! Oui, oui! Comme les muscles sont de vraies petites fournaises à brûler des calories, une meilleure masse musculaire contribue à augmenter ton métabolisme de base et te gratifie au passage d’une silhouette plus ferme. (Psssst! L’amoureuse de bonne bouffe en moi ne peut s’empêcher d’ajouter que, le fait d’augmenter ta masse musculaire te permettra également de manger PLUS, sans accumuler de surplus de gras! Bonne nouvelle pour toutes les gourmandes de ce monde, AKA, moi!)
  5. Les protéines induisent une meilleure récupération suite à un effort physique. En effet, pendant et après une activité physique intense, la dégradation des protéines musculaires est augmentée. En fournissant des acides aminés (protéines) à ton corps, tu diminues le besoin de dégrader des protéines musculaires, et tu augmentes par le fait même la synthèse de celles-ci. Autrement dit, tu favorises tes progrès physiques et tu maximises ta récupération. Bien joué! 
  6. Prévenir l’ostéoporose! Bon, tu n’es peut-être pas rendue là, mais comme c’est une condition sérieuse qui atteint majoritairement les femmes, ce point mérite que tu lui accordes quelques secondes de ton attention. Une alimentation riche en protéines augmente le contenu minéral des os! C’est pour cette raison qu’elle pourrait réduire le risque de développer l’ostéoporose, surtout si elle est jumelée à un entrainement musculaire régulier.

BÉMOL! Si tu souhaites jouir de tous ces avantages que procurent les protéines, il y a certains paramètres à considérer quant à ta consommation de ces dernières.

Voici donc, les clés du succès :

  1. DIGESTION
    Assure-toi d’avoir une bonne digestion! Pour que ton corps soit en mesure de transformer et d’utiliser les protéines de façon optimale, tu dois voir à entretenir une santé intestinale impeccable. 
  2. QUANTITÉ
    Attention! Une sous-consommation aussi bien qu’une surconsommation amèneront chacune leurs lots d’effets secondaires négatifs. La portion optimale à ingérer pour la plupart des gens se situerait autour de 1,3g à 1,8g de protéines par kg de poids corporel.
  3. QUALITÉ
    La qualité primera TOUJOURS sur la quantité! Les antibiotiques, les hormones, les pesticides et les OGM n’ont rien à faire dans ton alimentation! 

En conclusion, il est grand temps de relayer au placard l’idée des minuscules salades « crève-faim » dites « santé » et d’y ajouter une bonne portion de protéines de qualité !

marie lou Vachon
Barbelle -xo.png