Tout le monde a une opinion sur ton corps - Tu n'es pas obligée d'écouter sagement ce qu'ils ont à te dire.

 CRÉDIT PHOTO @ Andréanne Thériault Photographie

CRÉDIT PHOTO @ Andréanne Thériault Photographie

Ce n'est pas d'hier que les gens ont un faible pour les ragots, le potinage  l'humiliation (publique ou pas).  Que ce soit volontaire ou pas, ce passe-temps est juste déplorable. Et non, ce n'est pas vrai que "tout le monde juge tout le monde de toute façon". Il y a des gens occupés à essayer de créer quelque chose de positif avec leurs énergies et qui ne cherche pas à assombrir la vie de quelqu'un d'autre pour le grossier besoin de se divertir. 

Ceci étant dit, le Monde fourmille d'abruti(e)s et je suis consciente que ma campagne de sensibilisation à l'imbécilité humaine ne sera pas aussi populaire que le Kylie Jenner Lip Challenge (HAHA), mais...Je me dis qu'on n'a pas non plus à tolérer et "respecter l'opinion" de quelqu'un qui a comme mission de vie d'essayer d'écrabouiller la confiance de quiconque croise son chemin. En fait, je veux te rassurer sur une chose : tu n'as pas à écouter quelqu'un déverser ses insultes camouflée en liberté d'expression gentiment. Rétorquer ne fait pas de toi une mauvaise personne, au contraire. 

Je dis ça, parce que de nature, je suis quelqu'un de très empatique qui DÉTESTE faire sentir quelqu'un mal dans sa peau. C'est vrai! Je haïs froisser les gens...même si ce quelqu'un est un parfait a**hole. J'ai toujours eu le réflexe, quand N'IMPORTE QUI, même le plus parfait des inconnus, me passait un commentaire malaisant sur mon corps de simplement...hocher la tête en ouvrant grand les yeux comme pour lui signifier que j'étais à l'écoute. J'encaissais absolument tout dans le plus grand calme, mais on sait toutes que c'est après fait que les pensées se mettent à virevolter dans notre esprit :

"Est-ce que mes cuisses sont vraiment si grosses que ça?"
"Peut-être qu'elle avait raison de dire qu'elle ne voudrait jamais me ressembler à cause mes bras d'homme..."
"Ma cellulite est-elle si visible?!"
"Cette personne qui m'a dit que je devrais me maquiller moins pour laisser respirer mon acné, elle voulait dire quoi, au fond?"
"Je devrais peut-être essayer d'être plus féminine..." - PS : je te prépare un article ENTIER sur la VRAIE définition du mot féminité.

Je sais ce que tu penses à cet instant précis : alors...quand est-ce que j'ai fait un 180* et que je suis devenue complètement insouciante et que j'ai commencé à rétorquer avec froideur à leurs "opinions" non demandées? 

Je prends l'entière responsabilité de ce qui se dit sur moi en ligne, parce que je m'impose sur les médias sociaux de façon très vulnérable. Que je reçoive des fleurs ou bien qu'on en profite pour m'attaquer sur des points sensibles, je sais que j'ouvre grand la porte aux jugements. Ça, ça va. Je peux gérer les trolls qui n'ont tristement aucune autre meilleure façon de passer leurs soirées que de venir dénigrer quelqu'un qu'ils n'ont jamais rencontré dans la vraie vie, caché derrière leurs claviers.  

Mais, sans farces, tout le monde a toujours eu une opinion sur mon corps. Qu'ils aient quelque chose de flatteur ou de dénigrant à dire. Et je suis certaine que si tu y penses assez fort, tu pourras te rendre compte que toi aussi, tu as souvent été victime du cri du coeur de ceux qui avaient un besoin urgent de relâcher leur précieuse "opinion" quant à ton apparence. 

Mais au fait, qui au juste se sent TELLEMENT important(e) qu'il ou elle a un besoin brûlant de te signaler ton opinion sur TON corps sans que ça soit demandé? Comme une envie de pipi qui ne peut juste pas attendre, le processus mental est le suivant : "Je DOIS exprimer mon opinion puérile sur le corps d'une autre personne, ÇA URGE, TASSEZ-VOUS!"

Ça me fais toujours marrer (parce que c'est pathétique) quand un homme commente sur la photo d'une femme : "Moi, je ne daterais jamais une fille comme toi" ou bien "Moi, je trouve ça laid une fille qui ressemble à ça." 

Jesus, dude !

Personne ne veut VRAIMENT savoir quelles sont tes préférences sexuelles et ce que tu recherches chez une partenaire. Sérieusement, tout le monde sur ma page Instagram s'en contre-fiche, dingo. Surtout ton interlocutrice que tu viens tout juste de griller avec la pire des insultes possibles : on ne juge pas un être humain comme on juge un morceau de viande à l'épicerie. 
 

Mais, tu sais ce que j'ai remarqué ? Plus tu te FICHES de ce qui sort de la bouche des autres et moins tu respectes "l'opinion" déplacée et non-désirée des gens, moins ils ont tendance à t'attaquer. Ce que MOI j'ai compris, c'est que si TU n'es même pas capable de me respecter ASSEZ pour ne résister à la tentation brûlante de me dénigrer, si tu n'as n'es pas empathique pour deux sous, pourquoi JE te servirais un traitement de faveur? Pourquoi je RESPECTERAIS ton "droit d'expression"? Ton "droit de parole"? Ton "droit d'opinion"? 

Apprendre à hausser le ton et à se battre pour soi-même, c'est important. Surtout, c'est plus que correct de le faire. Quand tu commences à le faire, à dire à haute voix que TOI tu t'aimes comme ça, tu vas voir que les doutes et les insécurités qui vivent en toi s'estompent tranquillement. Je comprends que ça soit plus simple à mettre en pratique quand il s'agit d'un(e) inconnu(e) qui te fais du rentre-dedans, mais parfois, quand ce sont les gens près de nous qui s'amusent à s'en prendre à notre apparence, ça peu être difficile de savoir comment s'y prendre. Aussi anodins que leurs commentaire puissent paraître à leurs yeux, si TOI, ça te fais sentir croche, n'hésite JAMAIS à prendre ta propre défense. Tu te le dois bien. 

Bref, après tout, c'est juste mon opinion ;)

Barbelle -xo-2.png