5 raisons scientifiques de ne PAS couper les glucides dans ton plan alimentaire

annie-spratt-464750-unsplash.jpg

Quand une femme demande "Comment je peux réduire mon taux de gras pour révéler mes muscles et obtenir un look découpé?" on lui répond systématiquement "Coupe tes glucides!"

Et, ça, c'est un tantinet affolant.

Ça l'est, parce qu'il n'y a pas de réelle raison scientifique qui prouve que de couper ses glucides fait perdre plus de gras sur le long terme. Oui, couper tes glucides complètement ou en majeure partie te fera perdre du gras. C'est 100% assuré. Le majeur hic? La grande majorité des filles avec qui j'ai discuté au courant des 6 dernières années à être entraîneures qui se sont résolues à suivre un plan extrêmement réduit en glucides ont été INCAPABLES de maintenir ce type d'alimentation stricte plus de quelques jours consécutifs...Une fois pour toutes, les filles : ce n'est PAS un mode de vie SAIN  ni une bonne stratégie si tu veux CONSERVER tes résultats. 

Une alimentation basse en glucides FONCTIONNE pour perdre du gras SI et SEULEMENT SI on est apte à la suivre à LONG TERME. Le plan le plus efficace ne vaut RIEN s'il est suivi à 100% durant 4 jours. Par contre, un plan équilibré suivi à 80% durant 6 mois, ça c'est la définition même de l'expression "Petit train va loin!"

Si tu es encore tentée de suivre une diète basse en glucides pour perdre du gras, je t'invite à lire les 5 raisons suivantes pour lesquelles tu ne devrais PAS le faire : 


1. Une question d'équilibre mental et de relation saine avec la nourriture
Que pense qu'il se passe une fois que tu coupes les glucides ? Biologiquement parlant, ton corps s'adapte à TOUT. C'est le meilleur moyen de survie que le corps humain connait et crois-moi, tu ne gagnera pas la guerre contre la Nature.

Ton corps peut s'adapter en ralentissant ton métabolisme basal (aka ta capacité à brûler des calories) si tu réduis ton apport en calories. Il va aussi s'adapter au style d'aliments que tu consommes. Si le bas en glucides est ton nouveau standard, que se passerait-il si tu faisais un 180 degrés à la "normale" et que, à bout de te sentir privée, tu te réconcilierais avec le riz basmati au souper les rôties au déjeuner? L'effet "balloune". C'est un terme explicite car c'est exactement ce qui arrivera : Pouf. + 20 lbs. Sans même essayer ! 

Pour l'avoir vécu, c'est définitivement handicapant de faire une telle fixation sur un groupe d'aliments. Couper les glucides c'est vite transformé en crainte démesurée et envahissante pour moi à l'époque. Il n'y a aucune raison valable de mettre en péril ta relation avec la nourriture et de sombrer dans l'anxiété à cause des mythes entourant la consommation de glucides. 


2. Maximiser ses performances et son énergie
Les manifestions d'une diète basse en glucides se ressentent : on peut observer une baisse d'énergie, de sa force, une diminution de l'intensité en entraînement, une moins bonne récupération et même le niveau de motivation peut être en chute libre! 

Tout le monde aime scander que les résultats c'est "80% dans la cuisine et 20% dans le gym!" alors que c'est faux : si tu ne coupes pas tes glucides, tu auras nettement plus d'énergie à investir dans tes séances d'entraînement. Que tu t'entraînes en musculation, en force ou bien en endurance, les glucides sont le carburant primaire dont ton corps et tes muscles ont besoin pour fonctionner à pleine vapeur. Sans glycogen musculaire (les glucides transformés en carburant pour tes muscles) tu risques plutôt de brûler de la masse musculaire et de voir tes performances chuter. On se souviens que la masse musculaire est VITALE pour contribuer à un métabolisme sain et actif qui peut devenir une fournaise à brûler les graisses. 

Investir dans la sélection de glucides complexes qui sont nutritifs pour ton corps, c'est investir dans des sessions d'entraînement qui vont non seulement créer une meilleure dépense calorique, mais aussi te rendre véritablement fière de toi en ayant pu donner ton 200%. 


3. Limiter la production de cortisol
Le cortisol est typiquement connue comme l'hormone du stress. Mais, en réalité, elle oeuvre de multiples façons dans notre corps. Le cortisol est associé à une accumulation de graisse plus facile et un gain de muscle/force plus ardu, entre autres. Une hausse du niveau de cortisol augmente la relâche d'insuline qui force le corps à emmagasiner des réserves d'énergie (gras). D'un autre côté, le cortisol est aussi sécrété en présence de stress et de manque de récupération, mais également en présence d'une restriction calorique et glucidique. Oh, intriguant. 

Dans le contexte de l'entraînement, par exemple, une disponibilité réduite de glycogen musculaire (les glucides transformés en carburant pour tes muscles) favorise une relâche de cortisol plus grande que lorsque nos réserves de glycogen musculaire sont normales. Ceci signifie donc qu'un plan alimentaire très bas en glucides va, sur le long terme, te positionner dans une situation où tu sécrètes constamment du cortisol. Mauvais plan de match !


4. Ne pas risquer ta qualité de vie
Voici quelques effets d'une diète sans glucides ou très basse en glucides : 

  • Manque de concentration
  • Diminution de la libido (inexistence de la libido, dans le cas de MON expérience avec les diètes zéro glucides)
  • Disruption du cycle menstruel ou arrêt des menstruations (encore une fois, ce fut MON cas)
  • Irritabilité 
  • Fatigue
  • Constipation
  • Épisodes de "binge-eating" (Yup, j'en ai totalement fait l'expérience)
  • Faim extrême
  • Troubles du sommeil (J'ai vécu BEAUCOUP de nuits blanches du temps où j'avais peur des glucides) 
  • Diminution de la motivation (rien de bien!)

Sérieusement, il y a des tonnes de façons plus intelligentes que de couper ses glucides pour produire des résultats. J'ai vu des gens abandonner leurs études parce qu'ils étaient incapables de se concentrer en suivant une diète sans glucides. J'ai aussi vu d'autres personnes saboter leur couple à force d'être irritable, anxieuses et de mettre toutes leurs énergies à essayer de survivre à un plan trop extrême. 

Je ne veux plus JAMAIS accepter de devoir me sentir comme de la véritable m*rde au quotidien simplement pour endosser une ventre plat. À mes yeux, réduire ou perdre ma qualité de vie, mettre en péril mes relations sociales et carrément risquer mon futur ne vaut pas le coup. 


5. Éviter de déclencher des fringales incontrôlables
Si tu coupes entièrement tes glucides dans ton alimentation, quelle est la prochaine chose logique qui va se produire ? C'est exact, tu vas t'apercevoir que tu n'as de yeux que pour des aliments riches en glucides et en sucre

C'est souvent ainsi que des comportements nocifs s'installent ; tu prives ton corps d'un macro-nutriment dont il a besoin, et il rétorque en te dirigeant vers des aliments riches en ce dernier. On se restreint à l'extrême, puis un beau jour, notre volonté n'est pas suffisante et on "tombe" dans une boîte de biscuits. On couronne le tout avec une bonne dose de culpabilité et un sentiment d'échec avant de s'enrôler à nouveau dans ce cercle vicieux. 

Tu as DAVANTAGE de chances de réussir à atteindre tes objectifs si tu le fais avec une stratégie que tu peux faire perdurer dans le temps.

 

Barbelle -xo.png