La vérité sur l'alcool, partie 1 : peux-tu te débarrasser de la gueule-de-bois ?

yuvraj-singh-414054-unsplash.jpg

Les questions sur qui sont sur toutes les lèvres : "Est-ce que je peux me permettre de boire de l'alcool?" et "Comment je peux me remettre de la gueule de bois rapidement le lendemain?"

Avec l'été qui est à nos portes (littéralement, l'été est dans un mois pile-poils) et la saison des festivals, des barbecues et des soirées terrasse qui s'amorce, tu es peut-être parmi celles qui veulent savoir comment ont peut survivre à cette ribambelle d'événements estivaux souvent arrosés d'alcool.

Dans ce cas, continues à lire.

De un, je veux que tu saches que boire de l'alcool n'a rien d'impardonnable. Apprécier un verre et la chaude météo en fin de soirée pendant qu'elle est de passage au Québec, ça ne te stoppera pas dans ta progression. Un verre ou deux par semaine, c'est C.O.R.R.E.C.T. Peut-être même que de t'accorder cette petite liberté va t'aider à ne pas te sentir privée ou maussade et va contribuer à te garder motivée et positive face à tes saines habitudes de vie. 

Là par contre, c'est le moment où je vais te ramener à la réalité : l'alcool, en abus OU consommé systématiquement à toute occasion (même en petites quantités) fera des dommages cet été. Et si tu  as la gueule de bois, il est DÉJÀ trop tard. Et s'il y a quelque chose que j'HAÏS de l'été au Québec, c'est qu'on a tendance à glorifier le party-life et à t'encourager à faire couler l'alcool à flot comme s'il n'y avait pas de lendemain (je salut la rédac de Narcity qui bombardent mon feed avec leurs meilleures places pour boire le plus gros drink de la planète et de leur happenings-terrasses avec les exclus d'OD Bali, allô!) 

Gang, ne portons pas des oeillères : ça ne vaut PAS le coup. Au delà du fait que chaque gramme d'alcool pur contient 7 calories, ton corps, ton véhicule, ton vaisseau mérite plus de respect que ça. Si tu apprends à célébrer dans la modération, à ne pas avoir l'impression de "manquer" quoi que ce soit si tu ne te nois pas dans l'alcool et que tu ne remises pas ta santé au vestiaire pour l'été, tu vas être fière de toi à l'automne.

D'abord, comment se réveille-t-on avec la gueule de bois ? Voici quelques raisons pour lesquelles ça se produit :

1. Ton foie est occupé à éliminer la toxine de l'alcool

L'alcool est une toxine, point. C'est pourquoi on se sent aussi mal en point après l'avoir consommé. Ton corps n'en veut PAS et ton foie doit faire des heures supplémentaires pour l'éliminer de ton système. La faute revient à l'acétaldéhyde, une substance très toxique mutée de l'alcool que ton corps doit convertir en une molécule inoffensive nommée l’acétate. 

Ceci étant dit, durant le temps que ça prend, ton foie ne peux pas veiller à assurer ses autres fonctions de façon optimale. Juste quelques petites données comme ça : savais-tu que ton foie est aussi responsable de la métabolisation des lipides, glucides et protéines. S'il est mal en point, il devient beaucoup plus difficile pour ton corps d'utiliser efficacement les nutriments plutôt que de les emmagasiner. 

2. Tu es déshydratée

L'un des effets les plus notables qu'à l'alcool sur ton corps est qu'il favorise la déshydratation. Ceci est causé pas l'effet diurétique et la capacité à réduire la sécrétion de l’hormone qui contrôle l’équilibre hydrique du corps de l'alcool, aka ta capacité à conserver tes réserves de fluides. Si tu te as des maux de tête, la peau sèche, mauvaise haleine, des crampes musculaires, de la difficulté à te concentrer ou bien le cerveau embrumé, la déshydrations est surement à blâmer.

3. Tu souffres de fatigue

Tout dépendant de l'heure à laquelle ta soirée s'est terminée (ou bien d'avec qui tu es rentrée à la maison, si applicable) ta nuit a pu être écourtée et ton sommeil de piètre qualité. Alors que la fatigue et le fait d'aller au lit ne fait qu'aggraver les effets secondaires de l'intoxication à l'alcool, on a tendance à la sous-estimer. 

Te voilà affligée d'une gueule de bois. Maintenant on fait quoi?

Quand j'étais jeune et que je festoyais jusqu'aux petites heures du matin, j'avais élaboré ce que je croyais être THE méthode ultime pour "détruire" la sensation de hangover : celle-ci consistait en boire un ÉNORME verre de jus d'orange (allô le sucre!) le matin et transpirer à FOND pour "suer l'alcool" dans mon corps.

D'ailleurs combien de gens ont l'impression qu'en se tapant une session de cardio, un gros entraînement ou bien un cours de yoga chaud le lendemain d'une cuite on élimine l'alcool de notre corps? Tournons-nous du côté des statistiques pour voir s'il s'agit d'un mythe ou d'une réelle stratégie béton pour se débarrasser de son hangover?

En fait, si on cumule les données scientifiques sur le dossier gueule de bois, on se rendra vite compte que d'infliger une séance d'entraînement super-sweaty à notre corps dans ces conditions n'est vraiment pas l'idéal. Tu es déjà déshydratée et transpirer un bon coup dans un cours de spinning ou bien durant une session HIIT ne fera qu'aggraver le problème et contrer ta réhydration. Je ne veux pas dire que tu devrais faire la patate toute la journée ; mais tu n'as pas besoin d'infliger une "punition" à ton corps. 

Même s'il n'existe pas de cure au phénomène de la gueule de bois, voici ce que tu peux faire pour améliorer ton état et tranquillement aider ton corps à revenir à la normale :

1. T'hydrater : laisse tomber le café qui est aussi un diurétique. Tu as besoin d'EAU.

2. Vitamine C : aide aux fonctions du foie qui métabolisent l'alcool dans la corps. Dirige-toi vers les agrumes ou un supplément de vitamine C et saute le jus d'orange bourré de sucre.

3. Potassium : les bananes, les avocats et les patates douces sont tous des aliments à haute teneur en potassium qui aideront ton corps à gérer la perte de minéraux occasionnée par la déshydration.

4. Électrolytes : l'eau de coco est une excellente source d'électrolytes contrant la déshydration. 

5.  Gingembre : combine quelques tranches de racine de gingembre fraîchement coupées à une tasse d'eau chaude et une cuillère de miel pour contrer les maux de coeur.

6. Repos : ton corps est en mode récupération et régénération, tu devrais te reposer. Essaie de réintégrer un cycle circadien normal en allant au lit tôt. 

 

À venir cette semaine : notre collaboratrice Roxane Thibeault prend le flambeau avec la suite de notre dossier ALCOOL avec un article portant sur les effets physiologiques de l'alcool sur ton corps et tes résultats. 
 
Barbelle -xo.png
SOURCES: 
  • http://educalcool.qc.ca/alcool-et-vous/sante/alcool-et-le-corps-humain/2/#.WwLhJi97Qcg