La vérité sur l'alcool, parte 2 : boire de l'alcool et continuer de progresser?

maid-milinkic-628112-unsplash.jpg

La saison estivale s'amorce et on se sent festives (avec raison!)

Que ce soit quelques mojitos au bord de la piscine, de la bière en camping ou au chalet, quelques coupes de vin autour d’un feu ou bien une variété de cocktails pour profiter des terrasses entre amis, les occasions de consommer de l’alcool se multiplient durant l’été.

Tu as des objectifs sportifs et tu te questionnes à savoir si l’alcool a un grand rôle à jouer sur tes résultats actuels et futurs? Tu ne seras surement pas surprise d’apprendre que ta consommation d’alcool peut effectivement grandement influencer tes résultats. 


Les effets négatifs sur ton corps

Que ce soit sous forme de bière, d’alcool fort ou de vin, l’alcool a plusieurs effets sur ton corps et ta santé pour une raison très simple :

  • L’alcool que tu consommes se diffuse dans tout ton corps, via ton sang. Le cerveau et les différents organes en sont donc affectés à différents niveaux, selon la quantité que tu consommes (ex. : perte de mémoire, étourdissement, somnolence, etc.).
  • Un excès d’alcool peut provoquer différentes problématiques sur ta santé à court, moyen et long terme. Par exemple, l’alcool étant un aliment contenant principalement des calories ‘vides’, avec son apport nutritif très bas, il est très facile d’atteindre un surplus calorique quotidien en consommant trop d’alcool, provoquant ainsi une prise de poids. Pas l’idéal si tu as un objectif de perte de poids/gras!
  • En plus, les boissons alcoolisées ont souvent une teneur en sucre très élevée, si tu te laisses tenter par des cocktails sucrés. 
  • La déshydratation, les maux de tête et l’inflammation sont également des impacts directs de l’alcool sur ton corps. En plus d’être des effets assez désagréables, il y a de fortes chances que ces effets influenceront ta motivation et ta capacité physique et mentale à aller t’entraîner ou à performer dans un sport.
  • À long terme, une consommation excessive d’alcool peut mener au développement de maladies comme les cancers, des maladies du foie, des maladies cardiovasculaires, etc. 

Il faut cependant savoir que dans le cas de la consommation d'alcool, tout n'est pas tout noir ni tout blanc ; les zones grises existent dans la modération. 

Les options plus santé en matière de boissons alcoolisées

Tu aimes consommer un verre de temps à autre et tu souhaites limiter les impacts sur tes objectifs santé? Il n'y a rien de mal à ça. Opte pour des consommations peu sucrées, pour limiter l’augmentation trop rapide de l’insuline dans le sang, qui mène à la prise de gras.

Une option intéressante et délicieuse est le mélange d’un peu d’alcool fort (ex. : gin ou vodka) avec de l’eau pétillante ou du club soda. Pour ajouter de la saveur, simplement y mettre des tranches de citron ou de lime, des petits fruits et des fines herbes fraîches, comme de la menthe ou du romarin. Un petit cocktail estival, frais et savoureux qui ne ruine pas, pris avec modération, tes efforts pour atteindre tes objectifs santé! Si tu aimes bien prendre une bière, mais que tu es intolérante au gluten, les différentes variétés de Glutenberg pourraient être de bonnes options!

Limiter les dégâts pour continuer d'assurer tes résultats

Quelques trucs simples peuvent aider à limiter les impacts de l’alcool sur ton corps lorsque tu en consommes. Pour éviter la déshydratation, assure-toi de boire un verre d’eau entre chaque consommation, et un grand verre d’eau avant de te coucher. Tu verras, ça sauve bien des maux de tête ! Assure-toi également d’avoir mangé suffisamment avant de boire de l’alcool, et même, si possible, de manger durant la période où tu consommes de l’alcool. Cela permet une assimilation plus lente de l’alcool dans le sang, puisque lorsque ton estomac est plein, l’alcool est moins rapidement absorbé dans le sang. 

Tu es le lendemain d’une soirée trop arrosée et tu souhaites t’en remettre au plus vite ? Sache que le plus important pour bien récupérer est une bonne nuit de sommeil (au moins 8h). Tu souhaites t’entraîner ? Opte pour quelques exercices légers, pour éviter de te déshydrater davantage et de causer un stress supplémentaire sur ton corps. Pour ce qui est de l’alimentation, l’idéal est de manger léger, en évitant les aliments trop gras ou salés, pour aider ton foie et ton estomac a bien fonctionner après avoir du gérer l’alcool consommé, durant la soirée et la nuit précédentes. Assure-toi aussi de boire beaucoup d’eau tout au long de la journée pour bien te réhydrater !

Bref, consommer de l’alcool fréquemment et en grande quantité n’est pas une option à privilégier si tu as des objectifs sportifs à atteindre, et que tu souhaites donner ton maximum à chaque entraînement.

Et souviens-toi que comme pour plusieurs choses dans la vie, tout est une question d’équilibre! Consommer un verre une fois de temps en temps parce que l’alcool fait partie des petits bonheurs de ta vie VS une (ou plusieurs!) soirée(s) arrosée(s) par semaine, c’est bien différent! Assure-toi simplement de trouver ton équilibre et de consommer avec modération ! Santé !

 

3.png
Barbelle -xo.png